L’ eau un enjeu citoyen, Nou la avè zòt

Les usagers au cœur de préoccupations de l’Office de l’Eau

L’Office de l’Eau poursuit son objectif prioritaire comme l’indique son slogan « Garantir la préservation de la ressource en eau et satisfaire les besoins des usagers ». C’est pour mettre en œuvre ce concept que l’organisme agit chaque jour avec l’appui de personnels formés et expérimentés.
 

 

Il a bien pris la mesure de la complexité de l’environnement de l’eau dans notre département. Par ses actions, il accompagne de son mieux les usagers notamment les plus vulnérables.

C’est ainsi qu’une convention a été signée avec la médiation nationale pour régler les problèmes épineux de l’eau en Guadeloupe. Cet outil mis à disposition de tous les usagers de la Guadeloupe est situé à Pointe-à-Pitre. La cellule recueille les demandes d’aides et monte les dossiers des usagers qui souhaitent trouver une issue favorable aux difficultés qu’ils rencontrent comme les problèmes de facturation ou encore les litiges avec les opérateurs.

 

 

Pour mieux comprendre  :

  • La correspondance locale de la Médiation de l’eau est sous réglementation nationale. Le médiateur fait des recommandation sur toute la France.

  • Le médiateur de l’eau est un tiers extérieur au litiges. Ils instruit en droit et en équité et peut ainsi apporter une solution entre les parties. Il est également compétent pour tous les litiges concernant l’exécution du service public de distribution d’eau ou d’assainissement des eaux usées entre consommateur et son service d’eau et ou assainissement située en France Métropolitaine et en Outremer.
 

De plus, la situation économique et sociale d’une tranche de la population montre à quel point ce type de dispositif est essentiel pour leur bien-être comme en atteste les derniers chiffres de l’Insee sur l’indice de pauvreté. Ces indicateurs signalent que 34% des Guadeloupéens vivent en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 1010 euros par mois. Cela concerne singulièrement les jeunes et les personnes âgées qui sont identifiés comme les plus vulnérables.

Ce triste constat de grande précarité, témoigne malheureusement, de l’impossibilité pour ces populations de payer leurs factures. Au regard de ces éléments, l’Office de l’Eau souhaite réaffirmer son accompagnement de tous les instants aux usagers singulièrement les plus vulnérables. Il confirme sa présence aux côtés des Guadeloupéens qui rencontrent des difficultés et sont dans des situations compliquées.

La campagne « l’Eau un enjeu citoyen, Nou la avè zòt » empruntera une tonalité typiquement locale, forte d’une nouvelle approche de communication d’influence pour mieux :

  • sensibiliser et informer l’usager-citoyen
  • réaffirmer les missions et compétences de l’Office de l’Eau et la Médiation de l’Eau
  • donner une résonance aux actions menées par la correspondance locale de la Médiation auprès des publics
 

 

 

 

Les usagers retrouveront également dans les villes de Guadeloupe le cyberbus régional. Cette action de proximité se déroulera dès la fin du mois d’août sur tout le territoire. Elle permettra aux Guadeloupéens d’accéder à de nombreuses informations. Le cyberbus se rendra en premier lieu dans les petites communes Vieux-Fort ou encore Trois-Rivières.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

NEWSLETTERS : L'ACTUALITÉ DE L'EAU EN GUADELOUPE AVEC OD'ÎLES

INSCRIPTION NEWSLETTER

Rejoignez la Newsletter Od'Iles, toute l'actualité de l'Eau en Guadeloupe.

INFOS PRATIQUES

PUBLICATIONS